Pencran

accueil
précédente

La Ronde à Pencran : Les coureurs répondent présents : 68 engagés
Maxime Cam peut-il être battu ?

Jeudi soir, les organisateurs des épreuves de Pencran pouvaient se réjouir en comptant le nombre de bulletins d’engagements. Ils se montaient à 68 chez les seniors/juniors. Leur sourire s’accentua en épluchant la liste des engagés. Le plateau était de qualité. Et Maxime Cam, le vainqueur d’Henvic, annonçait sa présence. Héros du récent Tour de Bretagne, le lauréat de l’Essor Breton 2017 tient désormais une place privilégiée dans le cœur des spectateurs de la Ronde. Sa présence à Pencran est un atout supplémentaire qui renforce l’intérêt de cette troisième manche.
Une opposition dispersée, mais des individualités redoutables
Maxime Cam peut-il être battu ? Sans diminuer la valeur de ses équipiers, constatons que l’équipe des Côtes-d’Armor-Marie Morin n’a pas la puissance de feu de l’armada déplacée à Henvic. Julien Jégou a eu un jour difficile à Tréflez, et Nicolas Schmidt ne peut remplacer Fabien, complice efficace de Maxime Cam sur le Circuit des Deux Ponts. L’opposition n’est pas non plus structurée dans des formations solides, mais dispersée, représentée par des individualités redoutables. Nous retiendrons quelques noms. Pierre Lebreton, du CM Aubervilliers 93, se révéla en grande condition jeudi soir, lors de la Ronde du Viaduc, à Morlaix. Erwan Brenterch, Laval Cyclisme 53, ne revient pas sur la Ronde Finistérienne pour jouer les utilités. David Chopin, Team Bricquebec, et Mathieu Halléguen, VC Pays de Lorient, progressent course après course. Florian Rapiteau, US Saint Herblain, 6ème à Tréflez, fut constamment à la pointe du combat. Quant à Julian Lino, d’abord malchanceux à Tréflez, puis exclu de la course pour non-respect du règlement, sa présence à Pencran apparaît comme un désir de revanche. Le circuit favorise les rouleurs. Souvenons-nous du final de Thibault Guernalec, le champion de Bretagne du contre-la-montre ! Une victoire de Julian Lino, dans les mêmes conditions, aurait bien du panache. Nous citerons encore Ludovic Poilvet, Hennebont Cyclisme. En l’absence de Stuart Balfour, il cherchera surtout à consolider un maillot encore virtuel. Il n’avait que trois points de retard sur l’Ecossais, et il précède de 31 points le troisième, David Chopin. Pierre Lesage, qui nous épate quelque peu, tentera lui de s’imposer en tête des « deuxièmes catégories ». Il devrait se hisser au-dessus de ce niveau.

Et les jeunes ?
C’est avec plaisir que nous retrouvons Gauthier Martens, l’une des révélations de la Ronde 2016, alors qu’il n’était que junior première année. Nicolas Sillau, UC Pays de Morlaix, qui a remporté l’an dernier le Challenge Harmonie Mutuelle, a prouvé, lors de la Ronde du Viaduc (10ème) qu’il pouvait rivaliser avec les « premières catégories ». Quant à Victor Guernalec, VC Châteaulinois, 8ème du même challenge, nous attendons une confirmation de son talent. La Ronde est un tremplin pour les jeunes. Nous souhaitons que cette édition ne déroge pas à la règle, et que les garçons précités ou quelques autres s’affirment dans cette belle kermesse qui se déroule à Pencran, cette commune qui, au fil des années, ne perd rien de son charme et reste fidèle au vélo.

Daniel Kerh
Dimanche 23 juillet. Départ à 15 heures 30. 19 tours de 5,4 km = 102,6 km Organisation de l’EC Landerneau. Animateurs : Daniel Quéguiner et André Kerriou.

… Et 72 cadets au départ de la 2ème manche du Challenge Harmonie Mutuelle
72 cadets seront au départ de la 2ème manche du Challenge Harmonie mutuelle. C’est une belle récompense pour Jean André et ses amis. Lucas Segui, AC Tréguncoise, est capable de renouveler sa victoire d’Henvic. Parmi ses concurrents, nous citerons (notre choix n’est pas exhaustif) Mathieu Breton, Bic 2000, Alexandre Ropartz, Team Côte de Granit Rose, Maxime Arzel, CC Bourg Blanc…
Départ à 13 heures 45. 9 tours de 5, 4 km = 48,6 km. Organisation de l’EC Landerneau.