Treflez

accueil
précédente

Dimanche à Tréflez : Julian Lino, le rouleur ?

Ne faisons pas la grise mine, même si nous savons que la création des épreuves de la Coupe de France constitue une menace pour l’avenir du cyclisme régional. Réjouissons-nous que la commune de Tréflez ait accepté de renouer avec son passé en organisant la deuxième manche de la Ronde Finistérienne. Nous aurions aimé que le plateau présenté au départ soit aussi riche que celui d’Henvic. Ce ne sera pas le cas, et au lieu de la centaine attendue, ils ne seront que 71 au départ, plus bien sûr les engagés de la dernière heure, ceux qui s’en fichent  du travail des organisateurs et des bénévoles, ces  passionnés qui mettent toute leur ferveur à concocter un programme alléchant. Oublions les absents, tournons nos regards vers les animateurs familiers de la ronde : David Chopin, le néo-normand, qui enchanta Henvic, l’an passé, Mathieu Halléguen, du VC Pays Lorient, l’ancien vainqueur de Paris-Tours « amateur » finira bien par retrouver le frisson de la victoire, ou encore Ludovic Poilvet, d’Hennebont Cyclisme. Pourtant nous songeons d’abord à des plus jeunes, à Julien Lino, du VC Pays de Loudéac qui sera bien entouré, notamment par des garçons de la classe de Maël Boivin.  Nous pensons aussi à Lomig le Clec’h, du VC Quintin, révélation de la Ronde 2016. Nous n’oublions pas non plus de citer la présence de Pierre Lesage qui portera le maillot de lauréat des deuxième (et troisième) catégorie. Pierre est un véritable espoir, d’autres se révéleront à travers la Ronde, puisque c’est sa vocation.
Oui, tous ne seront pas là dimanche à Tréflez, mais peut-être que la course ne se révélera que plus belle. La Ronde, plus que des épreuves apparemment plus huppées, est un merveilleux banc d’essai pour les jeunes coureurs.
DK
Tréflez. 16 juillet 2017. Souvenir Jean-Paul Ansonneur. Départ à 15 heures. 21 tours X 4,800 = 100, 800. Contrôle technique : VS Drennec. Animateurs : André Kerriou et Daniel Quéguiner.