Loperhet 2018

accueil
précédente

La ronde 2018 sur les rails :
Jérémy Bescond sur un terrain favorable…

La Ronde Finistérienne a toujours su faire de la résistance. Le prestige d’une épreuve concurrente : « La Roche aux Fées » et, accessoirement, le championnat du Finistère des juniors ont juste raboté le nombre d’engagés. Ils seront néanmoins 49 partants pour la première étape de la Ronde 2018, dont 21 « première catégorie » et parmi eux nous distinguons de « belles pointures ».
Saluons d’abord la présence de Thibault Guernalec, futur professionnel, le 1er août, au sein de la formation Fortunéo Samsic. C’est un bel adieu à cette Ronde qu’il avait découverte en s’illustrant dans le lever de Rideau que constitue le Challenge « Harmonie Mutuelle ». Nous étions en 2014. Il était lauréat chez les cadets «première année ». Pourtant, plus rouleur que sprinteur, le second d’Alan Riou lors du récent Tour du Pays de Lesneven Côtes des légendes, aura fort à faire sur un circuit roulant, sans difficultés véritables. Et il arrive bien esseulé, sans quelques comparses du VC Dinan…
Les Costarmoricains, toujours impressionnants
Sur ce parcours ultra-rapide, nous estimons que Jérémy Bescond, appuyé par une formation Côtes d’Armor-Marie Morin, solidement charpentée comme à l’accoutumée, est en mesure de s’imposer. Après ses passages malheureux chez Cofidis, où même sa toxoplasmose n’incita pas ses employeurs à la bienveillance, et un essai non concluant en 2017 chez Auber, Jérémy Bescond semble avoir retrouvé de la sérénité et une bonne forme, comme le souligne sa victoire à Quessoy, le 31 mai. Et cette épreuve ressemble à celle qui se déroulera dimanche. Ses Qualités de finisseur doivent faire merveille. Certes Stuart Balfour, le vainqueur de Tréflez, a remporté la Ronde Briochine, bien aidé par ses coéquipiers, certes Frédéric Guillemot, 5ème lors du Championnat de Bretagne à Lesneven, nous a séduits. Mais Jérémy Bescond, qui vise le titre de Champion de France, cette année, sera notre favori.
L’OC Locminé à la tête de la révolte ?
Face aux redoutables Costarmoricains, nous ferons confiance aux coureurs de Locminé. Jean-Louis Le Ny, excellent 6ème du Championnat de Bretagne à Lesneven, paraît leur meilleur atout. Lomic Le Clech s’est toujours bien comporté sur la Ronde. Quant à Pierre Le Sage, très présent lui aussi à l’occasion du Championnat de Bretagne à Lesneven (15ème), nous attendons de lui qu’il traduise en victoires ses capacités indéniables. Matthieu Halléguen, du VC Lorient, autre ancien professionnel, est un animateur infatigable de la Ronde. Mais auprès de Jean-Pierre, son père, l’une des anciennes gloires du VS Scaër, il travaille de nombreuses heures chaque jour. L’ancien vainqueur de Paris-Tours sera-t-il prêt pour ce premier rendez-vous ? Quant à Tony Périou, il demeure le garçon des heureuses surprises. Le représentant du VC Loudéac pourrait nous en offrir une.
Parmi les « deuxième catégorie », nous extrairons deux noms. Celui de Pau-Mikaël Menthéour (VC pays de Lorient), ancien vainqueur de la Ronde. Un talent comme le sien ne devrait jamais se perdre. A landerneau, le 13 juin, il brilla par son animation, entamée dès l’envol. Quant à Maël Lamour (Hennebont Cyclisme), il triompha sur le Cours Dajot, le 5 juin, révélant des qualités de sprinteur qui ont enchanté les spectateurs.
Après ce tour d’horizon, il nous semble ne pas avoir tout dit. C’est le charme de la Ronde de ménager le suspense. Mais nous ne nous renierons pas, nous prenons le risque de « jouer » Jérémy Bescond.
DK

Loperhet, le 24 juin 2018
22 tours de 4, 5 km 
Animateurs : André Kerriou et Daniel Quéguiner
Contrôle technique de l’EC Landerneau